Le questionnaire de… Alice Isaaz

Alice Isaaz – Crédit : @oliveiranayara

Alice Isaaz fait partie de cette nouvelle génération d’acteurs français qui nous captent et viennent nous saisir par leur sincérité et leur naturel. Elle est sublime, elle est éminemment talentueuse et sa gentillesse autant que sa douceur sont désarmantes. Alice n’a que 27 ans mais pas étonnant pour autant qu’on la retrouve dans trois prochains grands films et placardée sur toute la façade des Galeries Lafayette en tant qu’égérie H&M. Le 12 septembre prochain on pourra la voir dans « Mademoiselle de Jonquières » de Emmanuel Mouret avec Cécile de France et Edouard Baer; le 6 mars dans « Le mystère Henri Mick » de Remi Benzançon avec Fabrice Luchini et Camille Cotin et enfin l’année prochaine dans « Play » d’Anthony Marciano avec Max Boublil notamment. On ne l’arrête plus donc, mais cela ne l’empêche pas de se rendre disponible pour sa famille dont sa soeur Laura Isaaz et sa nièce, ses amies et des blogs comme « Marcel\le » qui rêvait d’en savoir plus sur cette étoile du cinéma. Particulièrement généreuse, elle n’a pas hésité à répondre au fameux questionnaire de (Marcel\le) Proust. Voyez plutôt :

Ton principal trait de caractère : sensible

Ton défaut : étourdie

La qualité que tu préfères chez un homme et chez une femme : l’honnêteté chez un homme, le naturel chez une femme.

Et le défaut que tu ne supportes pas chez les autres : l’avarice car ça en cache plein d’autres comme l’individualisme, l’égoïsme…

Ce que tu apprécie le plus chez un(e) ami(e) : la loyauté

Ton passe temps favori : manger !

Ta plus grande réussite : rendre mes parents fiers

Ta plus grande peur : perdre l’un de mes proches

Quelle est ta couleur préférée : le rose, sans hésitation.

Ton compte Instagram préféré : le fooding

As-tu un poème en tête ? : « Le lion et le rat » de Jean de La Fontaine que je faisais répéter à mes élèves dans le film « En mai fais ce qu’il te plait » de Christian Carion.

Ton héros ou héroïne de fiction préféré(e) : Billy Elliot

Tes héros/héroïnes dans la vie réelle : tous les gens qui font preuve d’énormément de courage.

Ce que tu détestes le plus : faire de la peine et avoir honte.

Ton voyage coup de coeur : à vrai dire, tous (pour des raisons différentes). J’adore voyager !

Les trois lieux que tu adores et conseilles : La maison Ithurria à Aïnhoa, Le Carlos à Biarritz pour sa vue imprenable sur la côte des basques et Shaka Poke à Paris (meilleurs poke bowls).

Le don que tu voudrais avoir : me téléporter

Ta devise : « La peur n’évite pas le danger »

C’est quoi être actrice : c’est être instinctive avant tout.

Le souvenir de tournage qui t’a le plus marquée : certainement d’avoir été mise en scène par Paul Verhoeven tout en donnant la réplique à Isabelle Huppert.

Quelle serait la scène de tes rêves et avec qui ? : la scène de mes rêves (que Dieu m’entende) serait une scène d’amour avec Tommy Shelby (Cillian Murphy) dans Peaky Blinders.

As-tu une réplique en tête ? : pourquoi c’est la première qui me vient à l’esprit tant il y en a, je ne sais pas… Mais je dirais la scène de l’appel dans « Le dîner de con ». Ce doit être génial de recevoir et de lire un scénario avec une scène aussi drôle que celle-ci !

La musique d’un film qui t’a marquée : « Visions of Gideon » dans « Call my by your name ». Parce que la scène m’a énormément marquée.

Le mot ou la phrase que tu utilises le plus : aujourd’hui je ne sais pas, mais petite c’était « J’l’ai pas fait exprès ! ».

Quel est ton mot de la fin : longue vie à Marcelle !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s