Visite de « Chez Roberta », le concept store façon carnet de voyage

Une partie de Chez Roberta – Crédit : N.C

Un peu de Bali, un peu du Mexique, un peu du Maroc… Voilà ce que l’on retrouve Chez Roberta, un concept store de décoration qui vous coupe le souffle et vous transporte. L’authenticité y est partout, l’âme encore plus. Aller dans cette boutique, c’est faire une pause dans le temps et l’espace pour juste contempler le beau et le simple. Découvertes.

Elle est du genre à mixer une robe à petites broderies anglaises avec des chaussettes montantes Adidas. Elle est de ces personnes qui osent associer du kaki avec du bleu et du rose, par exemple. Elle, c’est Morgane, une jeune caennaise de 31 ans à la personnalité hors norme et au goût incontestable pour les très belles choses. Il y a trois ans, cette belle brune aux yeux noisettes se lançait dans l’entreprenariat et pas des moindres. Venant d’une famille où la décoration et le voyage font partie intégrante de la vie, Morgane ne pouvait que créer « Chez Roberta », en l’honneur de Robert, son père décédé prématurément. Dans ce concept store, elle expose ses trouvailles. Elle a eu la chance de sillonner le monde entre Tulum, Marrakech et Ubud et est tombée amoureuse de ces cultures éclectiques, chaleureuses et colorées. Des tapis berbères aux pochettes en passant par de la vaisselle, des bougies mais aussi des vêtements et des bijoux, on y trouve de tout. Son truc en plus ? Des petits bracelets qu’elle confectionne elle-même et qui cartonnent. En d’autres termes, en plus d’être passionnée et talentueuse, Morgane a eu du flair car ce style bohème que l’on voit maintenant partout, elle a été assurément l’une des premières à l’insuffler. N’en déplaisent à certains.

Chez Roberta – Crédit : N.C

Très présente sur Internet et les réseaux sociaux, Morgane a également recréé un lieu convivial, ouvert et pittoresque pour accueillir sa clientèle et les gens curieux. Car il en faut de la curiosité pour apprécier les beautés qui s’y trouvent. Lorsque l’on passe le pas de la porte (de garage) du « show room », comme elle l’appelle, on ne peut que rester bouche bée. Couleurs, matières et poésie viennent vous saisir pour vous transporter dans un pays un peu magique, loin du macadam des villes grises et mornes. Morgane accueille avec de la musique, un large sourire et de nombreux conseils. Difficile d’imaginer ce gros tapis bleu et orange dans son intérieur et pourtant c’est un vrai coup de coeur ? La chineuse vous dira qu’il faut oser, qu’il n’y a rien de pire que le monochrome, la matière et le style uniques. Le mot d’ordre est de mélanger, confronter, dépareiller.  De cette façon on met du piment un peu partout, y compris dans sa vie !

Pourquoi « Chez Roberta » ?

J’ai toujours été dans la vente mais je n’arrivais pas à trouver un endroit où le temps s’était arrêté,  où les cultures se mixaient et où l’on mettait en avant l’artisanat pur. Je voulais montrer autre chose que le commerce classique tout en créant un endroit où l’on se sente chez soi. Et puis « Roberta », c’est un clin d’oeil…

Lorsque l’on visite le show room, on a l’impression de voyager et on ressent une très grande sérénité. Quelles sont les réactions de tes clients quand ils viennent pour la première fois ?

De la surprise, beaucoup de surprise. C’est un lieu inattendu car je n’aime pas le commun et le conventionnel. En général, ils viennent juste voir et puis ils finissent par rester, par parler et poser des questions. C’est ce que j’adore avec Chez Roberta : l’échange et le partage.

Aperçu de la vaisselle et autres tapis disponibles chez Roberta – Crédit : N.C

Si tu devais définir ton concept en trois mots ?

Ouvert, bohème et atypique.

Quelles sont tes pièces fortes ?

Les tapis berbères, les pochettes et la chaise Emmanuelle. Les bijoux aussi mais ce n’était pas volontaire. En fait, j’avais acheté de nombreuses petites pierres car je les trouvais belles mais je ne savais pas quoi en faire. Et ma soeur qui est très manuelle et surtout qui crée des bijoux en joaillerie m’a appris à faire un noeud coulissant, tout simplement. Depuis, c’est ce que je vends le plus en terme de quantité.

Les fameux bracelets Chez Roberta – Crédit : N.C

Comment s’approprier le style de Chez Roberta ?

C’est un style qui peut faire peur. Il ne faut pas craindre de mélanger les genres, les couleurs et les matières. Pour moi, il n’y a rien de pire que le monochrome ou le tout laqué, ou le tout vernis ou le tout mat…Il faux mixer les imprimés, les nuances et les matières. Exposer un Beni Ouarain (style de tapis) dans un intérieur classique, c’est osé mais sublime !

La part des réseaux sociaux est-elle essentielle dans ton entreprise ?

Oui pour ce qui est de la visibilité et de la mise en situation de pièces que je propose. Les personnes arrivent davantage à adopter un objet fort chez elles si elles le voient mis en scène. Elles ont besoin de visualiser. Par exemple, j’aime montrer qu’un tapis ne doit pas nécessairement être sous une table et ses quatre chaises mais qu’il peut être mis juste à côté, comme une oeuvre d’art à part entière. Mais il faut que ce soit un vrai tapis, confectionné à la main. Pas ceux qui sont copiés et de mauvaises qualités, ça ça me révolte. Non seulement, ils coutent cher pour une durée de vie très limitée mais en plus c’est bafouer des années de travail manuel et des traditions ancestrales. 

Savates en paille faites à la main – Crédit : N.C

Quel est le pays qui t’a le plus marquée ?

En terme de concepts et d’état d’esprit, je dirais Bali. Mais mon coeur est au Maroc, pour sa vie, ses gens, ses produits. Sans hésiter.

Que peut-on souhaiter à Chez Roberta ?

La longévité et l’âme.

Attrape-rêve ramené du Mexique – Crédit : N.C

Chez Roberta
203, rue Caponières, 14 000 Caen
www.chezroberta.com

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s