Johnny : l’exposition à faire à tout prix

Johnny l’exposition – Crédit : N.C

Il pleut des cordes. On l’aperçoit se faufiler à l’aide d’une fusée bricolée sous une scène tortueuse. Il se grille une clope pendant qu’au-dessus de sa tête d’énormes feux d’artifices jaillissent. La foule, trempée mais en liesse, scande son prénom. Voici la projection des coulisses du concert mythique de Johnny Hallyday à la Galerie Joseph dans le Marais. Une expo à ne rater sous aucun prétexte.

Que l’on soit fan ou non, il est impossible de parvenir à décrocher son regard de l’écran qui projette le fameux concert du 11 septembre 1998 au Stade de France. Cela fait vingt ans et, pourtant, on pourrait ressentir encore toute la ferveur qui se dégageait du public, tout l’entrain presque démesuré des musiciens qui accompagnaient l’artiste sous une pluie battante, et toute la passion de Johnny. Alors que dans la Galerie Joseph les personnes se font rares, on reste pourtant longtemps devant le film, comme happé. Car c’était ça Johnny, un chanteur démesuré et exalté, qui vous prenait par les tripes. L’exposition retrace à l’aide de photos mais également d’objets personnels sa vie exceptionnelle.


De clichés déjà vus à des photographies plus rares, en passant par certaines de ses guitares, de ses Harley comme la fameuse « Laura’s eyes » au bleu turquoise ultra clinquant et de ses voitures, tout y est. Et surtout, tout y est d’une accessibilité désarmante. L’espace est vaste, le calme règne. De quoi profiter et découvrir à son rythme, sans chahut.

Johnny l’exposition – Crédit : N.C

Trois tenues de scène attirent particulièrement le regard. Il s’agit des fameuses combinaisons pattes d’eph brodées qui étaient destinées à Elvis. Mais le King meurt et le couturier se retrouve avec des costumes hors de prix sur les bras. En homme généreux qu’il était et en tant que fan du chanteur, Johnny les achète et en fait sa marque de fabrique. Lorsque l’on connait qu’en surface le chanteur, à travers ses chansons cultes, on ne peut qu’être fasciné(e) par ce que l’on découvre. Pour les autres, les vrais addicts, c’est la nostalgie qui prend le dessus quoi que la presse ait pu relater ces derniers mois. Avant de partir, on rejette un oeil sur le fameux écran. Johnny dégouline de pluie et de sueur. Le public est extatique, tout comme l’homme qui se tient droit devant la télé. Plus discret, il a pourtant un sourire qui en dit long sur son visage.

Johnny l’exposition – Crédit : N.C

Johnny l’exposition, Galerie Joseph
116 rue de Turenne, 75003 Paris
Du 11 juillet au 23 septembre
Plein tarif : 12 €

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s